Aller à la navigation Aller au contenu

Fondation

Nilalang papier 001
Joliz Dela Peña, Nilalang, 2021. Photo: Em-P L’Abbée

Foire d’art Papier 2022: Rendre les contradictions visibles: les pratiques de l’art dans l’espace public

  • Événement
  • Art public
  • Points de vue

Grand Quai du Port de Montréal 200, rue de la Commune Ouest

Vendredi 26 août 2022 de 14h à 15h

En personne (payant)
L’accès au programme éducatif de Papier est inclus dans votre billet pour la foire. Réserver votre billet sur Weezevent.

En ligne (gratuit)
La table ronde sera disponible en diffusion simultanée sur l’événement Facebook.

Dans le cadre de la programmation de la foire d’art Papier 2022, la Fondation PHI pour l’art contemporain présente la table ronde: Rendre les contradictions visibles: les pratiques de l’art dans l’espace public, avec Fiona Annis, Véronique La Perrière M, Joliz Dela Peña et Victoria Carrasco.

Une fois inaugurée, une œuvre d’art public est à son comble de visibilité. Au fur et à mesure que le temps passe, le·la visiteur·euse doit interpréter l'œuvre, souvent sans contexte ou médiation. Cette opacité devient un état qui est réapproprié par les artistes qui travaillent l’art dans l’espace public, notamment par des stratégies performatives, éphémères ou furtives, ou qui se veulent sans trace ou matière. Comment ces pratiques «invisibles» sont-elles présentes dans l’art public?

Dans cette conversation, les panélistes discuteront de projets qui touchent à l’art public, à la disparité de genre, à la mémoire et aux archives. Fiona Annis et Véronique La Perrière M de la Société des archives affectives parleront de leurs œuvres d’art public L’étreinte des temps (2019) et Ad Astra (2021), et Joliz Dela Peña parlera de sa performance Nilalang (2021), présentée dans le cadre de Artch en 2021. Cette conversation sera animée par Victoria Carrasco, commissaire adjointe aux programmes publics à la Fondation PHI.

La présentation sera offerte en anglais.

Biographies

Joliz Dela Peña
Joliz Dela Peña, également connue sous le nom de JDP 2009, est une artiste interdisciplinaire autodidacte des Philippines, présentement installée à Tiohtià:ke. Lien intime aux souvenirs, identité et immigration sont des thèmes récurrents dans la pratique de Dela Peña. Dans ses performances accompagnées d’installations, elle cherche à revivre certaines réalités, à en explorer les complexités et à traduire une ou des tensions invisibles en diverses qualités visuelles et tactiles. 

Dans ses œuvres récentes, elle tente de traduire la mémoire fragmentée de son expérience personnelle d’immigrante de première génération, de même que des souvenirs empruntés à d’autres pour créer un point de vue élargi et plus universel auquel le public pourra s’identifier. 

L’œuvre de Dela Peña a été présentée à la galerie WIP (The ‘i’ Word, 2020), à la Rad Hourani Foundation (Je suis d’ici/I am from here, 2021), à la 4e édition d’Artch (2021) et, récemment, à la 14e édition du Festival Art Souterrain: Voies/Voix résilientes.

La Société des archives affectives
La Société des archives affectives est une entité vouée à la collaboration artistique, à la production d’archives affectives et à la conservation de savoirs périphériques. À l’image d’un rhizome, où chaque chemin se rassemble et se divise dans un continuel processus de transformation, la Société s’ouvre sur l’expérimentation et les rencontres. Elle est animée par la création, le collectionnement et le sauvetage de ce qui est sous le joug de la disparition ou à la périphérie des consciences. Projet d’exploration romantique et conceptuelle imaginé par les deux membres fondatrices Fiona Annis et Véronique La Perrière M., le collectif arpente depuis 2010 le territoire de la recherche-création en arts visuels.

Avec la collaboration au centre de sa pratique, La Société des archives affectives cherche à créer les conditions favorisant des échanges entre différentes disciplines, cultures et époques. Suivant une méthodologie de travail basée sur la rencontre et la recherche tant théorique que poétique, son objectif est de créer des œuvres, ou des archives affectives, qui sauront résonner avec les générations passées, présentes et futures. Ainsi, l’archive « affective » est proposée tel un prisme pour l’imaginaire, un outil onirique pouvant dialoguer à la fois avec le passé et l’avenir.

Témoignant d’un intérêt soutenu pour les savoir-faire, le monde organique et le fait main, la Société explore les médiums de l’art public, de la sculpture, du livre d’artiste, du film et de la performance. Les projets marquants de la Société incluent l’acquisition d’une de ses œuvres par le Musée de la civilisation de Québec, la réalisation d’une œuvre d’art public d’envergure pour le parc Tiohtià:ke Otsira’kéhne sur le Mont-Royal à Montréal et un projet d’intégration de l’art à l’architecture pour la bibliothèque du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).
affectivearchives.org

Exposition reliée

Plus d’événements

PHI Event Horizons VR COVER
Expérience Immersion

Offre du Temps des Fêtes

Horizons VR

30 juin 5 mars

Une sélection spéciale d’œuvres VR primées qui vous plongeront dans quatre mondes distincts partageant des histoires uniques et puissantes

EVENT Place Des Arts As Water Falls Daniel Iregui Bracknell COVER
Installation Immersion

À la Place Des Arts

As Water Falls ↗

15 septembre 5 janvier

As Water Falls est une chute d’eau virtuelle interactive qui vise à explorer différents aspects de l’eau et ses concepts métaphoriques. L'entrée est gratuite

PHI Event Lamaisondesmurmures COVE Rv2 Dominique Lafond
Installation Art public

Extérieur

La maison des murmures

20 septembre 15 janvier

La maison des murmures est un projet d'activation publique où la lumière et le son mettent en valeur et célèbrent les éléments architecturaux historiques de ce site spécial

PHI Event Centre Derniereminute COVE Rv2
Expérience Immersion

Offre du Temps des Fêtes

Dernière minute

9 novembre 5 mars

Une installation immersive qui vous transportera dans un voyage symbolique explorant le concept d’une minute étirée dans le temps